Enseigner, apprendre et évaluer le japonais dans une perspective CECRL — quelles transformations dans les pratiques pédagogiques ?

Enseigner, apprendre et évaluer le japonais dans une perspective CECRL — quelles transformations dans les pratiques pédagogiques ? 

Journées d’Études Innovalangues
Université Grenoble Alpes
9 et 10 juin 2016
Jeudi 9 juin (à huis-clos) Vendredi 10 juin 9:00 –13:00
Maison des langues et des cultures, salle des conseils

Intervenants invités

Jean BAZANTAY, INALCO
Hiroko OSHIMA, Université Paris Diderot
Nozomi TAKAHASHI, Université Bordeaux Montaigne
Norio MIHARA, INSA Lyon
Naoko SAKURAI, University of Leuven

Contact

Tomoko HIGASHI

Enseigner, apprendre et évaluer le japonais dans une perspective CECRL — quelles transformations dans les pratiques pédagogiques ?

Téléchargez la plaquette de la journée en cliquant ici

Ces journées s’inscrivent dans le cadre du projet ANR Innovalangues (IDEFI) et son sous-projet SELF (Système d’Évaluation en Langues à visée Formative), consistant à créer un test de positionnement et de diagnostic en langue basé sur le Cadre Européen de Référence pour les langues, et dans lequel s’est engagée l’équipe japonais aux côtés de cinq autres langues (l’anglais, l’italien, le mandarin, l’espagnol et le français langue étrangère). En matière d’enseignement du japonais en France, malgré l’intérêt croissant pour le CECRL et son approche actionnelle déclinée en cinq compé- tences, le moyen de positionnement habituellement utilisé à l’égard de nouveaux étudiants est de se renseigner sur les aspects relatifs à la connaissance linguistique supposée (nombre d’années d’étude, manuel utilisé, nombre de kanji étudiés…) ou sur l’état d’obtention de la certification japonaise (JLPT) n’ayant pas de correspondance avec les niveaux du CECRL. Les travaux menés par SELF japonais pour développer un système d’évaluation des compé- tences adossé au CECRL visent à combler ces lacunes ainsi qu’à contribuer à transformer les pratiques pédagogiques du japonais. Concevoir un test permettant une standardisation justifiable, répondant à la fois à l’exigence interlangue/ CECRL, et à la spécificité de la langue japonaise est une tâche ardue pour l’équipe Japonais et a nécessité une sérieuse réflexion didactique. Ces journées ont pour but de construire un lieu d’échange et de discussion autour de ces réflexions. Le premier jour, après la présentation théorique et méthodologique du SELF et la démarche adoptée par les équipes Mandarin et Japonais, une discussion sur le référentiel et l’évaluation, ainsi que sur les problèmes spécifiques aux langues éloignées s’ensuivra. Le deuxième jour, les intervenants spécialistes en linguistique et didactique du japonais présenteront leurs expériences et réflexions, ce qui ouvrira une discussion constructive dans une perspective de transformer les pratiques pédagogiques du japonais dans le milieu institutionnel en France et en Europe.

Programme

Jeudi 9 juin SESSION I (à huis clos)

(Maison des Langues et des Cultures, Salle des conseils)
12:00 – 13:30 Accueil des participants – Buffet (Salle Magellan, MLC)
13:30 – 14:00 L’IDEFI Innovalangues : présupposés didactiques, enjeux et perspectives, MONICA MASPERI (LIDILEM, Université Grenoble Alpes – Innovalangues)
14:00 – 14:30 SELF ou la conception d’un test de positionnement en langues, MARIE-PIERRE JOUANNAUD (UFR Langues, Université Grenoble Alpes – Innovalangues)
14:30 – 15:00 Le mandarin langue étrangère dans le projet Innovalangues, référentiels, positionnement et parcours d’apprentissage, MARIAROSARIA GIANNINOTO (LIDILEM, Université Grenoble Alpes – Innovalangues), YOANN GOUDIN (Université Grenoble Alpes – Innovalangues / CERLOM, INALCO)
15:00 — 16:00 SELF japonais : conception et validation de tâches de niveaux A1, A2, TOMOKO HIGASHI (LIDILEM, Université Grenoble Alpes – Innovalangues), CHIEKO SHIROTA (Université Grenoble Alpes – Innovalangues), SYLVAIN COULANGE (Université Grenoble Alpes – Innovalangues)
16:00 – 16:30 Pause café
16:30 – 18:00 Atelier

Vendredi 10 juin SESSION II (ouverte au public) – la journée sera podcastée

(Maison des Langues et des Cultures, Salle des conseils)
9:00 – 9:40 Échange d’e-mails hebdomadaire – un essai pour le cours de japonais niveau avancé (B2-C1) – discussion (15 minutes), HIROKO OSHIMA (CEJ, Université Paris Diderot)
9:40 – 10:20 L’enseignement de la langue et la culture japonaises dans la formation de l’ingénieur humaniste – discussion (15 minutes), NORIO MIHARA (INSA Lyon)
10:15 – 11:00 Enseignement en numérique des écritures japonaises dans un cursus universitaire : quel impact ? Quelle pertinence? – discussion (15 minutes), NOZOMI TAKAHASHI (CLLEERSSàB, Université Bordeaux Montaigne)
11:00– 11:15 Pause-café
11:15 – 11:55 L’enseignement des keigo en contexte francophone – discussion (15 minutes), JEAN BAZANTAY (CEJ, INALCO)
11:55 – 12:35 Elaboration of a B1 textbook based on « action-oriented approach » – discussion (15 minutes), NAOKO SAKURAI (University of Leuven, Japanese Studies/Leuven Language Institute)
12:35 – 13:00 Discussion, bilan et perspectives

Intervenants/participants

JEAN BAZANTAY, Maître de conférences, CEJ, INALCO
HIROKO OSHIMA, Maître de conférences, CEJ, Université Paris Diderot
NOZOMI TAKAHASHI, Maître de conférences, CLLE-ERSSàB, Université Bordeaux Montaigne
NORIO MIHARA, Coordinateur japonais, INSA Lyon
NAOKO SAKURAI, Lecturer, University of Leuven, Japanese Studies/Leuven Language Institute
MONICA MASPERI, Maître de conférences, LIDILEM, Chef de projet IDEFI Innovalangues, Université Grenoble Alpes, Innovalangues
MARIE-PIERRE JOUANNAUD, PRAG, Coordinatrice équipe Anglais, UFR Langues étrangères, Université Grenoble Alpes, Innovalangues
MARIAROSARIA GIANNINOTO, Maître de conférences, LIDILEM, Université Grenoble Alpes, Innovalangues
YOANN GOUDIN, Coordinateur équipe Mandarin, Université Grenoble Alpes, Innovalangues / CERLOM, INALCO
CHIEKO SHIROTA, Docteur, Ingénieur pédagogique, Université Grenoble Alpes, Innovalangues
TOMOKO HIGASHI, Maître de conférences, LIDILEM, UFR Langues étrangères, Université Grenoble Alpes, Innovalangues
SYLVAIN COULANGE, Ingénieur pédagogique, Université Grenoble Alpes, Innovalangues
MICHIKO NAGATA, Coordinatrice équipe Japonais, Université Grenoble Alpes, Innovalangues
SOPHIE OTHMAN, Coordinatrice didactique, Université Grenoble Alpes, Innovalangues

Membre SELF japonais : Michiko NAGATA, Chieko SHIROTA, Sylvain COULANGE, Chika NINOMIYA, Sae TSUKAGOSHI (stagiaire DILIPEM avril-mai 2016) Tomoko HIGASHI (référent scientifique, LIDILEM)

Remerciements: à Jonathan RAVETTO pour les aspects logistiques de l’organisation des journées, à Cristiana CERVINI, coordinatrice SELF, et à l’ensemble des équipes didactique, administrative et informatique du projet Innovalangues

Téléchargez la plaquette de la journée en cliquant ici