Innovalangues : Améliorer l'apprentissage des langues par un offre de diversifiée pratiques et de methodologies innovantes

Innovalangues

Source : Appel à projet IDEFI 2011, Document de présentation Innovalangues, Janvier 2012

Les partenaires que réunit le projet, issus du monde universitaire et privé, se fixent quatre objectifs opérationnels majeurs :

  1. Capitaliser les résultats de la recherche en didactique des langues et des actions innovantes de formation menées au niveau local et répondre aux manquements identifiés au niveau des démarches, des contenus des formations ou de l’outillage technopédagogique ;
  2. Se doter d’un véritable « écosystème numérique » dédié à la formation des langues, répondant de manière fine à la demande des publics de formation initiale et continue tout au long de l’année. Souple, ouvert, libre de droit et duplicable, cet écosystème permettra à la fois d’accueillir les actions innovantes déjà expérimentées, de poursuivre et d’essaimer le processus d’innovation en langues au niveau national et international et de fédérer les actions des établissements supérieurs en France.
  3. Notre public trouvera dans cet environnement de formation une réponse assurée à des besoins de formation personnalisés tout au long de l’année : la progression de l’apprenant vers le niveau B2 certifié sera prise en charge à partir d’un bilan de compétences à la fois dans la langue ciblée et dans ses attitudes et aptitudes langagières. Des parcours d’apprentissage calibrés, proposés en complément de cours en présentiel, ou en auto-formation tutorée, riches en ressources linguistiques et méthodologiques (fiches, podcast et vodcast), permettront à chacun d’avancer à son rythme et en fonction de ses exigences éducationnelles ou professionnelles. Le suivi tutoré sera facilité par des outils de suivi performants, potentialisant la dynamique de travail tant en mode individualisé que collaboratif. Une évaluation formative régulière, valorisant les acquis, assurera une préparation graduelle et consolidée aux épreuves de certification dans les compétences ciblées;
  4. Étendre et amplifier la dynamique de recherche-action en langues entreprise au niveau local au-delà des frontières grenobloises, par des actions de conseil et de formation de formateurs en didactique des langues et en ingénierie de formation. Dans ce cadre seront également cultivées des relations et/ou des partenariats en réseau avec des structures ou des institutions similaires à l’international.

Résultats visés

A l’issue de la période de financement (Juin 2018), l’écosystème se présentera sous la forme d’un environnement numérique personnalisé d’apprentissage en langues (ENPA-Langues) :

  • doté d’outils spécifiques à l’enseignement-apprentissage des langues : système d’évaluation diagnostique en langues à visée formative (SELF) ; outil de gestion et de suivi personnalisés ; outils de communication multimodal et de travail collaboratif et si possible : outils de web conferencing en ligne ; messageries texte et audio adaptées à la gestion des groupes et des tâches en mode individualisé ou collaboratif…)
  • intégrant des dispositifs de formation prêts à l’emploi (format et contenus), adaptables et accessibles à tout moment
  • disposant de modèles de dispositifs de formation pré-formatés, pouvant importer des contenus spécifiques et déclinables en plusieurs langues/niveaux CECRL

L’écosystème accueillera en outre :

  • Des parcours didactisés pour l’enseignement-apprentissage d’au moins six langues cibles couvrant, suivant les langues, les niveaux CECRL A1-B2 ou A1-C1, utilisables tels quels ou intégrés dans un dispositif de formation d’accueil, pour un équivalent d’un minimum de 400 heures de formation, dans chacune des langues cibles
  • Un ensemble de « briques de formation » (ressources didactisées) indexes par compétences, par niveau et par thématique, pour un entraînement soutenu. Ces « briques » sont mobilisables à tout moment par le réseau construit autour du projet, et intégrables dans les différents modèles disponibles (parcours d’apprentissage en autonomie tutoré ; parcours de soutien personnalisés ; formations à la carte sur objectifs spécifiques ; dispositifs de formation hybrides ; formations totalement à distance…) ;
  • Un système de suivi personnalisé du parcours de l’étudiant dans sa démarche d’apprentissage en langues (« Du positionnement à la certification »).
  • Des dispositifs de formation plus particulièrement ciblés sur les approches plurielles et sur la formation à l’intercompréhension (approche par compétences dissociées) ;
  • Un ensemble de modules spécifiques d’entrainement « au format » du CLES
  • Un module, intégré dans l’ENPA, dédié à la diffusion des informations, à l’organisation et à l’inscription automatisée des étudiants aux sessions de certification CLES 1, 2 et 3 ainsi qu’au suivi des résultats.

Au total, environ 900 heures d’exposition à la langue seront disponibles pour chacune des langues cibles, avec une attention particulière accordée aux ressources et parcours permettant le saut qualitatif nécessaire vers le niveau B2 certifié attendu de nos publics, dont les compétences atteintes à la fin des études secondaires, dans les langues traditionnellement enseignées, se situent aux niveaux A2-B1 (élémentaire – intermédiaire).